2006 • Principes De Yogyakarta

This post is also available in: English Nederlands

Principes De Yogyakarta

2006

 

Pour illustrer la mondialisation du mouvement des droits humains LGBTI+ au vingt et unième siècle, il suffit de considérer une réunion qui s’est déroulée en 2006 dans la ville de Yogyakarta en Indonésie. En réaction à des violations systématiques bien documentées, un groupe éminent d’une trentaine d’expert·e·s en droits humains issu·e·s de divers pays s’est rassemblé pour y définir un ensemble de principes internationaux se rapportant à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre. Ces travaux ont débouché sur la proclamation officielle des Principes de Yogyakarta. Ils avaient pour but de servir de guide universel à des droits humains qui consacrent des normes juridiques internationales contraignantes auxquelles tous les États devraient idéalement se conformer. Les 29 principes affirment que les minorités sexuelles et de genre devraient se voir garantir tout un ensemble de droits fondamentaux, notamment le droit à la non-discrimination, à la reconnaissance, à la sécurité, à la vie privée, de vivre à l’abri de la torture et des traitements dégradants, à un logement adéquat et à l’enseignement. Ils sont aujourd’hui une boussole morale et un instrument de pression considérable pour les militants LGBTI+ dans le monde entier. Comme c’est souvent le cas, les principes ont dû être adaptés pour tenir compte de l’évolution des idées et de l’inclusivité croissante du mouvement. Récemment, en 2017, dix « Principes additionnels et obligations des États » portant non seulement sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre, mais aussi sur l’expression de genre et les caractéristiques sexuelles y ont été ajoutés. Ce document dit « PY plus 10 » a été inspiré par les évolutions dans le droit international relatif aux droits humains, mais aussi par une meilleure compréhension des violations subies par des personnes sur la base de leur orientation sexuelle et de leur identité de genre et d’une reconnaissance croissante des raisons distinctes et intersectionnelles de l’expression de genre et des caractéristiques sexuelles.

Cover of Yogyakarta Principles YP+10 ⓒ Yogyakarta Principles
Cover of Yogyakarta Principles YP+10 ⓒ Yogyakarta Principles

© The Belgian Pride vzw/asbl Aucun contenu de cette publication peut être reproduite ou transmise sans l’accord écrit préalable de The Belgian Pride vzw/asbl.

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close